Mythes et légendes

L’Ibijau – Santa Cruz

Hernando Sanabria
Paix, Bolivie (1996)
« Les traditions, légendes et cas de Santa Cruz de la Sierra »

 

« C’était que c’était un jeune Indien aussi bel que graciosa », fille du chef d’une tribu qui habitait dans une clairière dans la jungle. Il aimait et était aimé d’un garçon de la même tribu, beau et brave, mais peut-être plus tendre cœur qui répond à un guerrier.

Pour en savoir de ceux qui aime le vieux chef, C’était dans le même sorcier consommé de temps, ne trouvant pas le jeune homme digne de sa fille, Il a décidé de mettre fin à la romance de la façon simple et rapide. Il a appelé l’amant et gagné leur magique arts l’a amené au buisson, où lui donnait malicieusement mort.

Après avoir connu l’absence prolongée de l’être aimé, l’indiecita est tombé dans la suspicion et était dans sa jungle à la recherche. Pour rentrer à la maison avec la preuve douloureuse, il réprimanda le père entre sanglots et sanglotant, menaçant de donner avis à la population du crime commis.

Le vieux sorcier transforme instantanément en nuit, afin que personne ne savait ce qui s’est passé. Mais la voix des malheureux qui s’est passé à la gorge de l’oiseau et grâce à ce suivi dans la complainte sans fin pour la mort de la bien-aimée.

C’est ce qui inquiète les voisins sur l’origine de l’Ibijau et son chant flebil des nuits jungle. »

Hernando Sanabria

Paix, Bolivie (1996)

« Les traditions, légendes et cas de Santa Cruz de la Sierra »

Retour au début